Embaucher en Algérie pour un chantier à +2 milliards d’euros

Notre client est en charge du pilotage de chantiers d’infrastructure mettant en oeuvre des produits de production électrique, turbines à gaz pour centrales électriques, turbo-alternateurs, …. et génère plusieurs milliards d’euros de chiffre d’affaires avec l’ensemble de ses filiales.

Cette entreprise mène de front deux chantiers d’intérêt stratégique pour l’état algérien à plus de 2 milliards d’euros : une cimenterie et une méga-centrale électrique. 

Pour effectuer les contrôles et la mise en service des turbines à gaz nécessaires aux deux chantiers, notre client fait appel à un prestataire d’Assistance Technique. Cette société est établie en Europe et ne dispose pas de structure juridique locale. Le portage par ce prestataire des salariés à embaucher n’est de ce fait pas possible.

Par ailleurs, les contrôles stricts requis par la Banque d’Algérie pour la sortie de devises du pays engendrent des difficultés importantes pour pouvoir honorer le paiement des fournisseurs étrangers.

L’enjeu

Ces contraintes juridiques et administratives risquent d’entraîner pour notre client des retards de chantiers qui pourraient se chiffrer en dizaines de milliers d’euros de pénalités.

Notre proposition de valeur

Le groupe SALVEO propose à ce client 2 solutions immédiatement opérationnelles :

–       une solution d’ingénierie financière lui permettant d’honorer localement dans les délais impartis le paiement de ses fournisseurs en Dinars Algériens

–       la prise en charge de la légalisation et du portage salarial des experts étrangers dépêchés sur place.

Les bénéfices

Grâce à ces réponses pragmatiques, notre client a pu mettre en place en toute légalité la dizaine d’experts indispensables à la bonne fin de ses chantiers évalués à 2 milliards d’euros, tout en honorant ses délais, sans pénalités et sans risques administratifs ou réglementaires.

nous contacter